04/07/2009

Le cauchemar rose

Lettre de lecteur parue dans le Nouvelliste du 29 juin 2009

Cher Monsieur Logean,

Je suis un gay qui lit votre prose avec amusement.

Si vous saviez combien, pour votre malheur, vous êtes loin de la vérité…

Nous sommes stériles? Aujourd hui les Suissesses lesbiennes sont numériquement en tête de listes d’attente des cliniques d’insémination hollandaises et espagnoles. Ajoutez les enfants d une précédente union ceux conçus entre gays et lesbiennes ou par mère porteuse et nous serons bientôt proportionnellement plus prolifiques que l’Helvète hétéro moyen.

L’avenir démographique de la Suisse assuré par les gouines, les pédés et les étrangers! Je vous laisse défaillir d’horreur…

Nous mettons en danger le mariage et la famille ? Tout le monde sait bien que ce sont les dix vingt partenariats enregistrés en Valais qui sont la cause des centaines de divorces prononcés annuellement dans le canton et que les innombrables salons de «massages» de la République sont fréquentés par les homos et non par les hommes mariés…

Nous sommes incapables d’éduquer sainement ? Tous les professionnel-le-s homosexuel-le-s de l enseignement et de l éducation rigolent doucement!

Je fus un employé de crèche à qui nombre de parents disaient «l’éducation c’est votre boulot, nous on n’a pas le temps… » Dont acte. Plein de petits déviants en perspective. Chic !...

Des Evangiles vous prétendez suivre le message d’amour. Nous ne devons pas lire les mêmes textes. Dans les miens, jamais Jésus ne rejette quiconque, surtout pas les minorités.

Je vous soupçonne de n’avoir gardé des Ecritures qu’une fâcheuse propension à dénicher la paille dans l’oeil du voisin. Votre intérêt pour ces brins légers ne m’étonne guère, cela donne un excellent engrais sur lequel, dit-on, poussent des roses, de ce joli rose si cher aux pédés.

Eh oui cher Monsieur Logean c’est dans le terreau de votre haine que nous puisons nos forces…

Alexandre Vogt