29/01/2009

Partenariat et statistiques: un exemple de bon sens

Le partenariat enregistré suisse a eu l'honneur de faire les titres dernièrement, en raison d'une prétendue désaffection, baisse de cote.  Les statistiques de 2008 étaient sorties et on les comparait avec celles de 2007. Sur ce sujet, il convient de se référer à cet excellent article plein de bon sens publié sur le site de 360. Tout y est dit.

Tout au plus pourra-t-on rappeler que le terme pacs utilsé dans l'article se réfère originellement au Pacte civil de solidarité français. Ce dernier est une procédure relevant du droit privé, et qu'il est loin d'être équivalent au partenariat entregistré helvétique, qui est un véritable état civil construit par analogie avec le mariage. Mais il faut reconnaître que le terme "pacs" esz bien plus pratique et sympa à utiliser.

Jean-Paul Guisan

25/01/2009

PINK CROSS: Oui à la libre circulation

PINK CROSS recommande de voter oui le 8 février à la loi sur la libre circulation. Son comité en a décidé à l'unanimité lors de sa séance de samedi (24 janvier).

La libre circulation permet aux couples binationaux de gérer plus facilement leur relation. D'une part, en supprimant une bonne partie des obstacles administratifs auxquels sont confrontés ceux d'entre eux qui désirent se partenarier ou se marier. D'autre part, en leur permettant de décider plus librement si leur relation est suffisamment aboutie pour être officialisée à l'état civil.

L'introduction de la libre circulation a simplifié bien des choses pour les couples homosexuels binationaux Suisse – Union européenne. Sa suppression entraînerait des problèmes insurmontables pour ceux de ces couples qui souhaiteraient s'établir dans un pays où les couples de même sexe n'ont aucun statut officiel. En Suisse, la disparition de la liberté de circulation obligerait certains couples binationaux homo- ou hétérosexuels à se marier, respectivement se partenarier, à contrecoeur et à devoir affronter des tracasseries administratives inutiles.

Communiqué de PINK CROSS