27/08/2010

LGBT Youth Switzerland et les 72 heures d'InterActions

72 heures d’InterActions pour améliorer la visibilité des jeunes LGBTDe Genève à Berne, les jeunes défient les a priori! A l'occasion de l'Action 72 heures, LGBT Youth Switzerland part à la rencontre de la population suisse pour améliorer la visibilité des jeunes Lesbiennes, Gays, Bisexuel-le-s et Transgenres (LGBT). Du 9 au 12 septembre, ces jeunes monteront un projet d'utilité publique visant à donner un visage aux centaines de milliers de LGBT en Suisse.

InterAgir avec la population suisse, voilà le thème central de cette campagne qui durera 72heures, sans interruption! C'est par le dialogue et en se montrant tels qu'ils sont que lesjeunes LGBT veulent renverser les préjugés et lutter contre la stigmatisation.

Qui participe à l'action? « Tout jeune motivé par notre projet, sans distinction aucune! Alorsque tu sois hétéro, lesbienne, gay, bi, transgenre, Suisse Allemand, Tessinois ou Romand,joins-toi à nous! » lancent les organisateurs. Les participant-e-s sont de tous horizons et onten commun leur envie de s'engager pour une Suisse ouverte, qui valorise les différences.

Ces jeunes devront faire preuve de spontanéité et de créativité pour relever le challenge: ilsont 72 heures pour mener à bien un projet qui reste inconnu des participant-e-s jusqu'aucoup d'envoi, le 9 septembre à 18h11. D'ici-là, il ne leur reste plus qu'à se préparer à vivretrois jours d'aventures dans les villes de Genève et Berne!

L'Action 72 heures est un projet du Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ).

LGBT Youth Switzerland vise à créer des liens entre les jeunes en Suisse dans le butd’améliorer la situation des jeunes LGBT, répondre à leurs besoins et leur donner une voix.LGBT Youth Switzerland crée un réseau au sein des groupes de jeunes LGBT à travers lepays et se lie avec des organisations de jeunes non-LGBT. Les connaissances, expérienceset ressources y sont partagées pour soutenir et créer de nouveaux projets. LGBT YouthSwitzerland vise également à représenter les jeunes LGBT dans les institutions et médias auniveau national. LGBT Youth Switzerland est un groupe de travail conjoint de Pink Cross(Organisation suisse des gais) et LOS (Organisation suisse des lesbiennes).

www.jeunes-lgbt.chwww.72stunden.ch/fr

Communiqué de LGBT Youth Switzerland, groupe de travail de travail conjoint de LOS et PinkCross

23/07/2010

Une future maire (ou une maire du futur) pour Bienne?

 

Barbara Schwickert sera-t-elle LA première maire de Bienne?

Dans une interview qu’elle a donnée au journal dura du 21 juillet dernier, Barbara Schwickert, conseillère municipale (Verts) de Bienne, a annoncé la couleur dès l’annonce du départ prématuré de Hans Stockli à la Direction des finances. La directrice de la Sécurité et de l’énergie a en effet affirmé qu’elle comptait bien être la première femme à accéder à la fonction de maire de la capitale seelandaise.

Si le candidat proposé le 20 août prochain par le Parti socialiste pour remplacer Hans Stockli à la Direction des finances n’est pas contesté par référendum, les Biennois-e-s devront élire leur nouveau maire le 28 novembre A l’instar de ses deux collègues les conseillers municipaux Pierre Yves Moeschler PSR et Hubert Klopfenstein FDP l’écologiste Barbara Schwickert a décidé de se lancer dans la course à la mairie. Cela devra être confirmé en septembre par l’assemblée générale de la section biennoise des Verts.

A la question de savoir si elle pensait que le fait de n’avoir jamais caché son homosexualité pouvait lui porter préjudice, elle a répondu qu’à cet égard les expériences vécues ces dernières années étaient sont très positives. « Je n ai jamais subi de discrimination parce que je vis avec une femme et que nous sommes pacsées. A l’inverse je ne pense pas non plus que mon homosexualité soit un atout en politique ».

D’après un article paru dans le Journal du Jura du 21.07.2010

22/06/2010

« Dans mon pays, ma sexualité est un crime »

Les Condamnés

Dialogai accueillera l'exposition

Les condamnés « Dans mon pays, ma sexualité est un crime »,

un projet photographique de Philippe Castetbon

du 23 juin au 14 juillet 2010

Cette exposition, montée en collaboration avec ONUSIDA, Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/sida, et le PNUD, Programme des Nations Unies pour le développement, et avec le soutien de l’amfAR, l'American Foundation for AIDS Research, est accueillie à Genève après avoir remporté un grand succès à Paris et Montpellier et avant d’être présentée à Vienne lors de la XVIII° Conférence internationale sur le VIH en juillet prochain.

Elle est un témoignage saisissant de la vie des homosexuels dans 51 pays qui interdisent encore l’homosexualité aujourd’hui, ces « condamnés » à la peur, au mensonge, à l’humiliation, à la mort parfois.

Les condamnés de P. Castetbon au Café OFF
Du 23 juin au 14 juillet 2010
Vernissage le 23 juin dès 18h30
Café OFF, l'espace libre de Dialogai
11-13 rue de la Navigation, Les Pâquis, Genève
022 906 40 40 – Cafeoff@dialogai.org