07/12/2007

PINK CROSS félicite et encourage Mister Suisse romande

Enfin! Un gai y est arrivé: samedi (1er décembre) Olivier Marillier a été élu l'homme le plus beau de la Suisse romande. L'annonce simultanée de sa victoire et du fait qu'il était gai (et bouddhiste) n'a pas été sans susciter quelques grincements de dents.

Le nouveau Mister Suisse romande a déclaré au Matin Dimanche qu'il entendait consacrer une partie du temps de son règne à sensibiliser la population aux problèmes des jeunes gais et lesbiennes. Dans l'édition de mardi, Olivier Marillier a précisé que "les top modèles ont brisé depuis longtemps l'image: sois blond et tais-toi" et qu'il espère en faire autant. Ont suivi des articles et des interviews dans d'autres publications qui ont jeté un éclairage particulier sur les conditions de ce coming out.

Contrairement à ce quia pu être pensé de prime abord, les réactions négatives qui ont été recensées montrent à quel point ce coming out était juste et nécessaire, et qu'il en faudra encore beaucoup d'autres.

Quand des personnes en vue, avec lesquelles les jeunes (notamment) peuvent s'identifier, se trouvent être gaies ou lesbiennes, il est très important qu'elles puissent le dire naturellement. Quand on dit "Cela relève de ma vie privée", on contribue à enfoncer le clou que "cela", c'est quelque chose de honteux. On ne se rend pas compte que les hétéros font leur coming out d'hétéros tous les jours en évoquant leurs partenaires, leur famille, etc. Eux ne cachent pas leur hétérosexualité en disant "C'est ma vie privée".

Pour cette raison, PINK CROSS adresse, en plus de ses félicitations, ses encouragements les plus chaleureux au nouveau Mister Suisse romande. Tous nos voeux l'accompagnent dans l'exercice de son règne.

20/11/2007

Si Dieu était homophobe (Desmond Tutu)


«si […] Dieu était homophobe, je ne le vénèrerais pas» (...)

Propos tenus sur la BBC par  Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix, archevêque du Cap (Afrique du Sud), qui a aussi dit

«C'est de la perversion si vous me dites qu'une personne choisit d'être homosexuelle. C'est de la folie de choisir une façon de vivre qui vous expose à ce genre de haine. C'est comme dire que vous choisissez d'être noir dans une société infectée par le racisme».

D'après une information du magazine Têtu.

16/11/2007

Nouvelles sportives



 

(I) Un ex-footballeur allemand fait son coming out

Marcus Urban passait pour un footballeur de grand talent. Jusqu'au début des années 90, il a été sous contrat avec le club Rot-Weiss d'Erfurt  (deuxième ligue). Puis il a mis fin abruptement à sa carrière. Motif déterminant: son homosexualité.

Après des années de silence, Marcus a révélé au magazine allemand «Welt am Sonntag» sa vie de footballeur de pointe gai. Il est convaincu que même de nos jours, un outing met en danger une carrière dans le football, et  que, probablement, cela y met un terme. Il décrit son jeu de cache-cache comme psychiquement éprouvant et il critique le comportement compensation qu'il a adopté pour compenser: pour donner  une impression de plus grande virilité, il a eu un jeu plus agressif et il s'est engagé sur une voie où l'esprit d'équipe était moins présent. Aujourd'hui encore, Urban déconseillerait un coming out à un joueur de pointe en activité, mais trouverait que ce serait une bonne chose si des vétérans faisaient le pas.

Le seul coming out connu d'un footballeur de pointe a terminé tragiquement. En 1990, Justin Fashanadu, un attaquant du Nottingham Forest, a vendu des révélations sur lui-même pour 80'000 Livres dans le tabloïd "The Sun". Après , il a fui en Amérique la tempête de calomnies  que cela a déclenché et, 8 années plus tard, il s'est pendu à Londres. 

Interview sur  "Welt" online

(II) AbFab participe au championnat vaudois de volley

9 mois après sa création, le club lausannois fait son entrée dans une compétition officielle. "Nous sommes là pour jouer au volleyball. sérieusement." a insisté le président fondateur. Il n'est pas question qu'on considère son bébé comme une bande de folles. Il s'agit d'un club non pas homo mais gay friendly: il est ouvert aux gais, aux lesbiennes, à leurs amis et amies. A la base, l'idée était de fonder une équipe où il n'y avait pas besoin de cacher son homosexualité. Le club compte près de 25 joueurs.

D'après un article de 24Heures paru le 16.11.2007