19/02/2011

Lettre de lecteur

Voici la lettre d'un lecteur de la Tribune de Genève qui réagit à un article paru le 28 janvier dans 24 heures ET la Tribune de Genève qui était consacré au portrait de Jean-Paul Guisan, candidat PLR au Conseil municipal.

Gay et théologien

Chêne-Bougeries, 29 janvier

Peut-on être gay, théologien et radical (voir «Tribune» du28 janvier)? C'est toléré, mais il ne faut pas trop en parler. Signe des temps? Peut-être! Les temps ont changé: des personnes osent davantage affirmer leur homosexualité,la législation s'assouplit ou s'adapte pour reconnaître cette réalité. Cela démontre à qui en doutait encore que la Parole de Dieu (la Bible) si précise n'a plus sa place d'autorité suprême. Nombreux sont celles et ceux dont l'identité sexuelle a été mal aiguillée, que ce soit par leur enfance ou par des circonstances malheureuses de la vie. Loin de s'y complaire, beaucoup de ces personnes se débattent avec leurs problèmes. Ces personnes homosexuelles méritent notre respect en tant qu'êtres humains.En revanche, il est irrecevable de banaliser le problème. (...) Mais Dieu demeure le Tout-Puissant, le Dieu de l'inattendu, de l'inespéré qui peut encore aujourd'hui intervenir dans les coeurs et les vies et apporter la guérison (Romains 1:27,1 Corinthiens 6:9-11, I Timothée 1:9-10, etc.). Le mariage entre un homme et une femme fondé sur l'amour, la fidélité, le respect réciproque,constitue le fondement d'une société saine. Cari Ledune