01/06/2010

Oncologie

"La section gay UDC est une tumeur qu'il s'agira de traiter par de la chimiothérapie afin d'éviter qu'elle ne devienne maligne..."

Pour les secrétaires romand-e de LOS et PinkCross, ces derniers propos tenus hier (lundi) par Grégory Logean sur Radio Rhône FM à la  suite de la création d'une section gay UDC sont une fois de plus abominables. On peut entendre cette intervention sur Radio Rhône en utilisant ce lien (choisir Mardi 09h00). On trouve aussi sur le site de la radio valaisanne le texte suivant qui résume l'intervention:

"GAY UDC: 'Une tumeur qu’il faudra traiter par chimiothérapie!'. - 31.05.2010 - 16h51Grégory Logean fustige la nouvelle section gay de l’UDC créée dimanche à Zürich. Le co-président des Jeunes UDC du Valais romand dénonce une infiltration du lobby homosexuel au sein du parti agrarien. L’hérémensard souligne que les Jeunes UDC du Valais romand – tout comme l’UDC Valais- veilleront à ce que la tumeur ne se propage pas. Pour rappel, Grégory Logean avait suscité la polémique, il y a tout juste un an, en dénonçant la banalisation de l’homosexualité. Des propos qui avaient suscité une vive réaction du côté des associations défendant la cause des homosexuels."

Cependant, comme Barbara Lanthemann l'a dit à un journaliste du Temps, pour les   "il ne nous (les 40 personnes qui ont porté plainte contre le président des Jeunes UDC valaisans) sert pas à grand chose de réagir avec virulence, il faudra garder cette nouvelle attaque verbale pour la suite de notre combat. Nous espérons par contre que les responsables des gays UDC réagiront à ces paroles. Il en va désormais de leur responsabilité politique, et c'est une occasion en or pour eux d’exposer les objectifs qu’ils souhaitent atteindre à travers la création de cette section au sein de leur parti.".

Selon Me Philippe Currat, qui représente les plaignant-e-s, lui, il est hors de question de déposer une nouvelle plainte, par contre l'avocat adressera ses remarques au Tribunal fédéral et fera porter au dossier ces nouveaux éléments.

Barbara Lanthmann, secrétaire romande LOS &
Jean-Paul Guisan, secrétaire romand de PinkCross

Commentaires

Plus con tu meurs, gare aux metastases genevoises par exemple, le peu d'oncologie que je connaisse me fait penser que les cellules malignes proliférent de manière anarchique alors que le docteur Bertinat (UDC Genève) lui considèrent les Gay infertiles mais alors que fait la science bordel?

Écrit par : briand | 01/06/2010

"Me Currat promet de les joindre au dossier pour illustrer « le caractère systématique et généralisé de ses attaques".

-> OK

"Des attaques qui, selon lui, « tendent à la persécution et laissent sous-entendre une volonté d’éradication»"

-> SIC (quand même...)

"au point « qu’on se rapproche dangereusement d’un autre crime» – inconnu du droit suisse pour le moment mais sur lequel les Chambres fédérales se pencheront prochainement –, à savoir « le crime contre l’humanité»"

-> Là c’est même plus SIC, c’est carrément la folie… C'est le pré-crime de génocide ?!? Envolée lyrique de l’avocat ?

Nan mais sérieusement, même si je hais les communiqués de G.L , il faut arrêter de délirer, ça devient vraiment du gros n’importe quoi chez Pinkcross. Ça va vous desservir, on dépasse la folie douce là !

Écrit par : papill0n | 02/06/2010

Les commentaires sont fermés.