18/05/2010

Les kiss-in romands ont bel et bien eu lieu tous les trois

Trois happenings organisés le 17 mai 2010 en fin d'après-midi en Suisse romande ont célébré, chacun à leur manière, la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie.

Quelque 200 personnes ont pris part, lundi, au premier «kiss-in» romand contre l’homophobie et la transphobie. Une centaine de personnes gay, lesbiennes et hétéros, se sont rassemblées sur la place des Nations à Genève, où la manifestation était placée sous le signe de la répression visant les homos et les trans dans le monde. Répondant à l'appel des organisations LGBT vaudoises, les manifestants étaient aussi nombreux sur la place Saint-Laurent de Lausanne. Une quarantaine de personnes sont aussi venues à Sion pour participer à un événement ludique qui était organisé par LOS et PINK CROSS. Dans le chef-lieu valaisan, le happening, qui a pris la forme du jeu de la bague d’or, avait été déplacé sur la place de la Planta suite au veto de l'Evêché à une manifestation jugée «provocatrice» devant la Cathédrale. En effet, la place qui se trouve devant cet édifice est propriété intégrale de l’Evêché. Quelques policiers municipaux ont surveillé l'événement, qui s’est déroulé sans heurts.

Adaptation d’un article de 360°

Les commentaires sont fermés.