05/03/2010

Le Conseil national rejette une motion sur l'asile

Le 3 mars 2010, le Conseil national a repoussé par 125 voix contre 64 une motion de Katharina Prelicz-Huber qui demandait que l’homo-, labi- et la transsexualité soient reconnues comme motif pour une demande d’asile.

PinkCross regrette qu’on ne prenne pas en compte le fait que les personnes LGBT (lesbigaitrans) ont besoin d'une protection particulière. Il est vrai que, dans la pratique, la loi les prend implicitement en considération, mais une mention explicite aurait permis une plus grande sensibilisation, dont la nécessité se fait cruellement sentir.

Les commentaires sont fermés.