04/07/2009

Le cauchemar rose

Lettre de lecteur parue dans le Nouvelliste du 29 juin 2009

Cher Monsieur Logean,

Je suis un gay qui lit votre prose avec amusement.

Si vous saviez combien, pour votre malheur, vous êtes loin de la vérité…

Nous sommes stériles? Aujourd hui les Suissesses lesbiennes sont numériquement en tête de listes d’attente des cliniques d’insémination hollandaises et espagnoles. Ajoutez les enfants d une précédente union ceux conçus entre gays et lesbiennes ou par mère porteuse et nous serons bientôt proportionnellement plus prolifiques que l’Helvète hétéro moyen.

L’avenir démographique de la Suisse assuré par les gouines, les pédés et les étrangers! Je vous laisse défaillir d’horreur…

Nous mettons en danger le mariage et la famille ? Tout le monde sait bien que ce sont les dix vingt partenariats enregistrés en Valais qui sont la cause des centaines de divorces prononcés annuellement dans le canton et que les innombrables salons de «massages» de la République sont fréquentés par les homos et non par les hommes mariés…

Nous sommes incapables d’éduquer sainement ? Tous les professionnel-le-s homosexuel-le-s de l enseignement et de l éducation rigolent doucement!

Je fus un employé de crèche à qui nombre de parents disaient «l’éducation c’est votre boulot, nous on n’a pas le temps… » Dont acte. Plein de petits déviants en perspective. Chic !...

Des Evangiles vous prétendez suivre le message d’amour. Nous ne devons pas lire les mêmes textes. Dans les miens, jamais Jésus ne rejette quiconque, surtout pas les minorités.

Je vous soupçonne de n’avoir gardé des Ecritures qu’une fâcheuse propension à dénicher la paille dans l’oeil du voisin. Votre intérêt pour ces brins légers ne m’étonne guère, cela donne un excellent engrais sur lequel, dit-on, poussent des roses, de ce joli rose si cher aux pédés.

Eh oui cher Monsieur Logean c’est dans le terreau de votre haine que nous puisons nos forces…

Alexandre Vogt

Commentaires

L'Inde vient cette semaine de changer ses lois: il n'y a plus de loi condamnant l'homosexualité. A quand l'Iran et ailleurs? A quand la fin des "républiques" qui décident de la morale des gens?

Écrit par : hommelibre | 04/07/2009

laisses béton Alex.... tu parles à un abruti complètement réac !!

Écrit par : mur | 04/07/2009

et bien pour Notre République genevoise...chers amis, je pense qu'il faudra déboulonner les idoles de bronze à l'effigie de Calvin-le-mortificateur !

Écrit par : mur | 04/07/2009

L'anti-calvinisme primaire revient à tirer sur une ambulance. C'est un combat dépassé. Comme de s'afficher anti-communiste. En dehors d'une commémoration qui anime la ville (et qui se plaindra, par exemple, d'un grand spectacle aux Bastions encadré par un village avec des gens en costume du XVIème et des stands de pâtisseries?), en dehors d'une minorité (à savoir entre 4 et 10% de la population) plus petite que celle des gais, votre serviteur appartenant à ces deux minorité, bref une fois qu'on a pris en compte ce qui devait l'être: qui se réclame vraiment du calvinisme à Genève et rêve de l'imposer?

Par ailleurs, il est une réalité historique sur laquelle l'anti-calvinisme primaire ne pourra pas faire l'impasse: c'est grâce à Calvin que Genève n'est plus inféodée à une Rome qui rêve encore et toujours d'exercer son empire sur les corps (contraception, avortement, homosexualité) et les esprits (liberté de penser). Qu'on se le dise.

Jean-Paul Guisan, dont ces propos n'engagent que lui

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 05/07/2009

Cher Monsieur Guisan, il ne s'agit pas de redorer le blason catholique sur les ruines du calvinisme... Au contraire..il s'agit de démontrer que tout obscurantisme, qu'il se réclame des lumières ou des réformes, constitue en fait la meilleur prison mentale empêchant toute progression .

concernant les festivitées du 450 ème aux Bastions...je vous rassure, je trouve le thème très intéressant, culturellemnt, historiquement...
MAIS, je déplore que nos intellectuels patentés, n'aient pas profité de ce jubilé pour revisiter l'histoire et l'héritage de Calvin...les zones d'ombres devenant centrales dans l'oeuvre de ce personnage public. Au lieu de ça, on nous sert une soupette bien proprette qui perpetue la logomachie ambiante sur "le grand homme et ses grands oeuvres sur Genève".

Écrit par : mur | 05/07/2009

D'ailleurs, Monsieur Guisan...pour moi le véritable esprit de Genève, comme du protestantisme à la genevoise, se caratérise nettement mieux par l'oeuvre de Henri Dunant... Voilà bien un humaniste, qui porta secours aux êtres indépendemment de leurs convictions ou orientations...
Cet Homme mérite un jubilé, mérite la place d'honneur dans les personnalitées illustres qui ont constitué l'âme genevoise... Cet esprit libre-penseur, humaniste et défenseur des opprimés.
son oeuvre sans cesse renouvelée, se perpetue dans les âges en se déclinant sous toutes les latitudes...
Alors vive Henri Dunant...le véritable père de notre civilisation moderne de la tolérance et du respect des différences !!

Écrit par : mur | 07/07/2009

Les commentaires sont fermés.