17/05/2009

Des vertus d'une police de la pensée

Le dérapage de jeunes UDC rapporté notamment dans cet article du Matin Bleu online (voir ce lien), avec un minuscule extrait de la réaction dont j'ai fait part au journaliste est l'occasion de dire qu'il faudra une fois s'expliquer sur les tenants et aboutissants d'une prétendue assimilation de nos revendications à une police de la pensée. Dans l'immédiat, je me contenterai d'un élément à prendre en considéreration sous forme de question: Que pensez-vous qu'il serait arrivé si ces jeunes en mal de provocation en avaient dit la moitié ou le quart à propos des Juifs ou des Noirs? Ils n'auraient même pas eu besoin de l'article 261 du code pénal pour être frappés d'un opprobre quasi unanime. Le politiquement correct : on doit faire mécaniquement attention à ce qu'on dit des minorités qui nous déplaisent, en attendant qu'un jour on  grandisse,  et qu'on acquiert une vision du monde un peu plus large qui rende superflue toute police de la pensée.

Commentaires

Ce texte resssenmble à tous les discours religieux traditionnalistes sur la question, ni plus ni moins, et d'ailleurs sur l'affiche l'avortement subit le même traitement. C'est ni nouveau ni original, et une police de la pensée, effectivement, n'empêchera jamais les gens de penser ce qu'ils pensent. Et puis qualifier ça de "pensée" c'est déjà beaucoup trop. On ne tuera jamais l'homophobie, pas plus que le racisme. Une telle journée est surtout importante pour rappeler les conséquence d'une homphobie institutionnalisée, et pour dénoncer la violence faite aux homosexuels. Mais les vieux préjugés ont la vie dure, et le politiquement correct ne les a jamais tué. Mieux vaudrait que à votre tour vous publiez sur tous les sites gays une réplique cinglante, avec image à l'appui, contre le côté poussiéreux et ridicule de leurs affirmations. La polémique, le débat, la guerre des mots sans flonflons vaudront toujours mieux que la philosophie du politiquement correct qui revient à cacher la poussière sous le tapis.

Meilleures

Carlitos

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/05/2009

Très franchement, pour répondre à votre question, je ne pense pas qu'un article réprimant pénalement l'homophobie, su rle modèle de 261 bis du code pénal, rendrait de tels propos passibles des tribunaux.

Pour faire l'analogie, si des catholiques disaient qu'être calviniste menace l'équilibre psychique et moral de la jeunesse, il ne tomberaient pas sous l'article 261 bis.

La critique d'une religion, ou des penchants sexuels, doit rester libre, sauf à établir justement une police de la pensée.

Rappelons enfin qu'il y a des combats plus utiles que de vouloir mettre les jeunes UDC en prison. Il y a encore 80 pays dans le monde où l'homosexualité est un délit et cela est scandaleux. Bien plus scandaleux que les dires de quelques jeunes en mal de provoc.

Écrit par : j.nizard | 18/05/2009

@ Carlitos: Dire que telle ou telle position est dépassée, n'est plus d'actualité relève de la poussière n'est pas forcément un argument pertinent. En ce qui concerne l'acceptation de la diversité de l'orientation sexuelle, dire que le législateur ou les Eglises devaient suivre l'évolution de la société, comme certains l'ont fait, ne m'a jamais paru un argument très heureux.

Si la société évolue vers la conviction qu'il faut qu'il faut se débarrasser des bouches inutiles, les Eglises qu'on ne manquerait pas de qualifier de réactionnaires et poussiéreuses devraient-elles adapter leur théologie et leur discours? N'oublions pas que le fascisme et le nazisme se sont vendus comme le nec plus ultra de la modernité et qu'ils ont aussi été combattus par des conservateurs au nom de la défense des valeurs démocratiques, tandis que certains "progressistes" pactisaient avec le diable.

Pour en revenir à la métaphore de la poussière sous le tapis, on pourrait répondre que dans l'urgence, la police de la pensée consisterait à nettoyer cette poussière, à en attendant que les gens soient suffisamment informés pour comprendre par eux-mêmes les méfaits d'une accumulation de la poussière.

C'est pourquoi l'un des principaux objectifs actuels PINK CROSS dans sa lutte contre l'homophobie est que le thème de la pluralité des orientations sexuelles soit abordé à l'école par l'école de manière neutre et sans jugement de valeurs.

Ceci est mon opinion personnelle et n'engage pas PINK CROSS.

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 18/05/2009

@Jean-Paul

"N'oublions pas que le fascisme et le nazisme se sont vendus comme le nec plus ultra de la modernité et qu'ils ont aussi été combattus par des conservateurs au nom de la défense des valeurs démocratiques"

Merci, ça fait du bien de lire de temps en temps que "conserveteur" ne rime pas forcément avec "nazi"! @;-)

"on pourrait répondre que dans l'urgence, la police de la pensée consisterait à nettoyer cette poussière"

Le problème c'est que personne ne mettra de limite à cette "poussière"... En plus, si on suit la logique politiquement correcte, associer "police de la pensée" avec le verbe "nettoyer" dans ce contexte est lourd de sous-entendus! @;-)

"que le thème de la pluralité des orientations sexuelles soit abordé à l'école par l'école de manière neutre et sans jugement de valeurs."

C'est un chapitre à inclure dans les cours d'éducation sexuelle, et dans un débat sur les préjugés en général, mais à mon avis inutile d'en faire un événement à part, ça risque justement de déchaîner les passions. Comme dit une samba traditionnelle: "água de mais, mata planta" ("Trop d'eau tue la plante"). Franchement, tous les jeunes regardent "dismissed" sur MTV, et vous savez bien qu'on y voit des couples homos comme hétéros (ce qui d'ailleurs au passage scandalise mon épouse brésilienne, très conservatrice sur la question, et ne m'enchentait pas forcément non plus au début - On a tous nos susceptibilités liées à nos préférences sexuelles - @;-)... Qu'est-ce que l'école a de plus à dire? Vous avez conquis les médias, vous avez conquis le coeur des femmes (et êtes devenus leurs meilleures confidents! Même ma mère s'y est mise: ses meilleurs amis sont homos! @;-)), la mode, la musique, etc. Ensuite, vous savez bien que quand on discute entre amis homos et hétéros, ça vire souvent à la provoc, chacun étant sûr de vivre le modèle sexuellement le plus épanoui et cherchant à convaincre l'autre! @;-) Même quand l'amitié homo-hétéro est antérinée, ce n'est pas toujours facile de dissoudres les préjugés mutuels, et souvent finalement quand on laisse le sujet en arrière fond, et qu'on finit par débattre de choses et d'autre, tout celà disparaît de soi-même... C'est tellement délicat comme question...

Et puis regarez bien la tronche du président des jeunes UDC: Il y motif à railleries, et ça peut être très marrant de lui renvoyer l'ascenceur... Et ce n'est pas dans les milieux gays qu'on manque le plus d'humour à ce que je sache! Alors avanti: on veut une riposte ciblée, virulente et comique! @;-)

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/05/2009

Présentez-moi à votre mère et à votre soeur, et nous irons tous les quatre proposer nos services spécialisés ès dépoussiérage métaphysique aux pauvres gens qui en ont besoin. On corrompra leur distributeur de chaîne télé qui ne leur fourniront plus que MTV (mais ce serait trop cruel).

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 18/05/2009

Je voulais dire votre épouse - mais ne sommes-nous pas tous frères et soeurs!

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 18/05/2009

"dépoussiérage métaphysique"

Ah oui, cette expression là me plaît déjà nettement plus!

"On corrompra leur distributeur de chaîne télé qui ne leur fourniront plus que MTV (mais ce serait trop cruel)."

C'est vrai que ça serait bien cruel! Mais bon, allez comprendre, à une période ma femme kiffait quand même "Tylla la bi-sexuelle en quête d'amour" (ça lui a passé heureusement)... Voir des gars et des filles dévorer des bites de moutons bouillies en vômissant pour se faire une s..l..p.. sans coeur, trop pour une pauvre âme sensible comme moi... @;-) Bien trash tout de même! Pas très métaphysique MTV!... Mais bon, on pourrait toujours proposer une émission "Pimp my Dusty Metaphysic Concept (PMDMC)"... @;-) Un peu de fourure mauve autour de ce karma crasseux? Des jantes chromées 19' pour booster un peu cette inertie philosophique?

"Je voulais dire votre épouse"

Mais oui, pourquoi pas!.. Comme ça je pourrais enfin la laisser sortir sans crainte! @;-) Vous devriez monter un service payant pour maris jaloux: Sorties en boîtes gays, zéro risque, et amusement garanti... Même les maris UDC devraient y penser... Franchement: quoi de plus rassurant que le meilleur ami de votre femme soit gay... Quoique: on sait jamais, certains y goûtent quand même de temps à autre... @;-)

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/05/2009

@ Carlitos Si vous me pardonnez l'esprit d'escalier que permet le blog et ses commentaires: la comparaison cathos-calvinos ne joue pas. En effet, l'orientation sexuelle ne relève pas d'une opinion, et a plus forte raison d'une religion qu'on peut choisir. Si on peut choisir de vivre son homosexuliaté, on npeut pas, dans la plupart des cas, choisir d'avor cette disposition. Avez-vous choisi d'être attiré par les femmes?

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 18/05/2009

@Jean-Paul

"Si on peut choisir de vivre son homosexuliaté, on peut pas, dans la plupart des cas, choisir d'avor cette disposition. Avez-vous choisi d'être attiré par les femmes?"

Heu, cher ami, il ne me semble pas avoir émis la moindre téhorie ni sur le catholicisme, ni sur Calvin, ni encore moins sur les causes ou origines de l'homosexualité. Pour moi il est bien clair que l'homosexualité ne relève aucunement d'un choix personnel... Qu'ais-je donc écrit qui vous ait inspiré ce commentaire?...

Maintenant, parlant de foi sans aucunement remettre en question ce que je viens de dire précédemment, certains croyants vous diraient qu'ils n'ont pas choisi leur religion mais qu'elle s'est naturellement imposée à eux.. @;-) Par exemple: ais-je vraiment choisi d'être athée?... Cette vision s'est imposée à moi dès mon enfance, et j'ai eu beau essayer de la remettre en cause, elle s'est imposée de plus belle... N'est-ce pas ce que vivent beaucoup d'homosexuels qui tentent de s'extraire de leur condition particulière, en vain?

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 18/05/2009

@ Carlitos: je crois que nous sommes d'accord sur bien des choses (à part le goût des hommes ou des femmes (quoi que)- mais là encore, je m'exprime à titre personnel.

Écrit par : Jean-Paul Guisan | 19/05/2009

Les commentaires sont fermés.