30/04/2009

Du sang neuf pour le comité de PINK CROSS

 

Le comité de PINK CROSS compte cinq nouveaux membres. L'Assemblée générale qui a eu lieu samedi (25 avril) à St-Gall a élu Stéphane André, Lars Baumgartner, Roland Gfeller, Ruben Ott et Christoph Stutz.

 

stephane-andreStéphane André, enseignant, est connu en Suisse romande en tant qu'ancien président de VoGay et actuel président de la boussole, groupe romand de sensibilisation à l'orientation sexuelle et ses multiples identités. Il est aussi membre de la commission Ecole romande.

 

 

 

 

22-lars-baumgartnerLars Baumgartner, juriste, a été actif dans le groupe de jeunes zurichois Spot 21. Il collabore depuis des années dans la commission Politique de LOS et PINK CROSS.

 

 

 

 

24-ruben-ottRoland Gfeller et Ruben Ott sont aussi actifs à PINK CROSS. Fondateur de l'association Hallo Welt, Ruben Ott (Lenzburg) est en contact permanent avec le monde de la jeunesse activiste. C'est à ce titre qu'il a rejoint la commission Bildung de LOS et PINK CROSS

 

 

 

23-roliRoland Gfeller est le premier Lucernois à faire partie du comité de PINK CROSS depuis longtemps. A 22 ans, il s'est déjà longuement investi dans le groupe de jeunes bernois ComingInn avant de siéger dans le comité des HAB (groupes de travail homosexuels bernois). Il fait lui aussi partie de la comm. Bildung, où, avec Pierre Schommer et Fritz Lehre, il co-organise, la journée S.O.S. (Orientation sexuelle et école) du 16 mai prochain (www.sos-tagung.ch) dans le cadre de l'EuroPride.

 

 

p1010092.gifChristoph Stutz vient d'un tout autre horizon. Depuis 1980 au bénéfice de "l'asile politique homosexuel" en Suisse romande. Son domaine professionnel est le marketing et la vente - ce qui implique des talents dont PINK CROSS ne manquera pas de faire bon usage.

Les commentaires sont fermés.