20/12/2008

Les gais et les lesbiennes veulent une Suisse plus active

Les organisations faîtières suisses PINK CROSS et LOS se félicitent de ce que, lors de l'assemblée générale de l'ONU, les droits humains se soient vu renforcer en matière d'orientation et d'identité sexuelle.

Elles déplorent en même temps que la Suisse ne soit jamais à l'origine de telles initiatives et qu'elle se contente de suivre le mouvement.

En tant que gardienne des droits humains, la Suisse jouerait parfaitement  le rôle qui lui revient, d'une part en intervenant plus activement en faveur des droits des personnes homo-, bi-, trans- et intersexuelles sur la scène internationale et, d'autre part, en menant une politique plus attentive au niveau national.
 
L'organisation suisse des gais PINK CROSS et l'Organisation suisse des lesbiennes LOS ne parviennent pas à comprendre que la Suisse ait refusé toutes les recommandations relatives à l'orientation et à l'identité sexuelle qui lui ont été adressées dans le cadre de l'Examen Périodique Universel (EPU). LOS et PINK CROSS, qui souscrivent pleinement à ces recommandations, demandent par conséquent

  • une protection contre la discrimination sur le plan légal
  • des programmes qui s'attaquent à la discrimination sur la base de l'orientation et l'identité sexuelle
  • une politique d'intégration pour tous les domaines de la vie qui, à la base,  soit plus active

 

Définition des concepts d' "orientation" et d' "identité sexuelle"

Par orientation sexuelle, nous entendons l'attirance érotico-sexuelle et émotionnelle pour d'autres personnes. L'hétérosexualité (du grec hetero = différent) signifie l'attirance pour des partenaires de l'autre sexe. L'homosexualité (homo = même) à savoir l'orientation vers des partenaires du même sexe, est une variante non pathologique et de même valeur de l'orientation sexuelle, tout comme la bisexualité, qui est une attirance vers des partenaires des deux sexes. 

Par identité sexuelle, nous entendons l'appartenance au genre sexuel, c'est-à-dire le fait d'être un homme ou une femme. Si le sexe biologique n'est pas clairement déterminé, on parlera d'intersexualité. Si le genre biologique et le sentiment personnel d'appartenance sexuelle ne concordent pas, on parlera de transsexualité.

COMMUNIQUE DE LOS ET PINK CROSS


Les commentaires sont fermés.