26/09/2008

Cycle de conférences "Les Versets qui dérangent"

La justification de la misogynie et de l'homophobie, à côté de l'appel à la violence et à la guerre sainte, et la prohibition des biens terrestres: c'est bel et bien dans la Bible! Alors, que faire de ces versets qui dérangent?

C'est le thème d'un cycle de quatre conférences organisées par le Groupe C+H / Chrétien-ne-s et Homosexuel-le-s pour fêter ses 20 ans cette année, en collaboration avec Think Out , Association des étudiant-e-s homos, bisexuels and friends de Genève et l'AET, Association des Etudiant-e-s en théologie de Genève. Avec le soutien de PINK CROSS.

La question – Que faire des versets qui dérangent? – sera posée à des  professeurs  de théologie, à des pasteur-e-s adventiste, évangélique et réformé-e-s.

Invité-e-s laïcs politiques: La question sera aussi posée aux deux personnalités politiques de gauche que sont
Catherine Gaillard et Jacques-Simon Eggly (2ème conférence).

Versets retenus:
1ère Epître de Paul à Timothée chapitre 2, versets 12-15
Livre du Deutéronome chapitre 20, versets 16-18
Epître de Paul aux Romains chapitre 1, versets 26-26
Evangile de Marc, ch 10, v.21-28

Méthode: Lors de chaque conférence, une feuille où figurent les mêmes versets sera remise au public. L'invité-e (ou les invité-e-s) du jour les commentera, à partir de sa spécialité théologique ou de son engagement pastoral ou politique.

Dates: les quatre premiers mercredis d'octobre
Horaire:
de 20h à 22h
Lieu:
Uni Bastions, Genève, salle B112
Programme:

  •  1 octobre     Perspective herméneutique,  Pierre Bühler, prof. de théologie systématique, ZH  
  •  8 octobre     Perspective laïque et politique, Catherine Gaillard et Jacques-Simon Eggly
  • 15 octobre    Perspective exégétiqe, Andreas Dettwiler, prof. de Nouveau Testament, GE
  • 22 octobre    Perspective pastorale, table ronde avec les pasteur-e-s
                       Roland Meyer (adventiste); Norbert Valley (évangélique);
                       Jean-Claude Basset; Marianne Weymann (réformé-e-s)

a6recto---copiea6verso

 

15/09/2008

Sarigai participe au Morat-Fribourg

Dans le cadre de Gay & Lesbian Sport 2008, l’association Sarigai se joint à la course commémorative Morat-Fribourg et appelle membres et ami-e-s à faire de même.

Afin d’apporter sa contribution à l’année du sport promulguée par les associations faîtières LOS et PINK CROSS, Sarigai, l’association homosexuelle mixte fribourgeoise, a décidé de proposer à ses membres et aux associations homosexuelles romandes de
participer à la course commémorative Morat-Fribourg. 

L’idée est double. D’une part, il s’agit de soutenir les sportifs et les sportives gais et lesbiennes qui sont encore trop souvent mal connu-e-s, trop peu encouragé-e-s voire réprimé-e-s. D’autre part, il s’agit de montrer que les homosexuel-le-s sont intégré-e-s dans la société, en prenant part à un événement aussi populaire que la course Morat-Fribourg.
 
Sarigai sera présente à Morat dès 09h00 pour ses membres et les ami-e-s de l’association. Elle se déplacera ensuite à Fribourg où un brunch sera  organisé au 2Seven (av. Louis Weck-Reynold 27, 1700 Fribourg).
 
L’inscription à la course doit se faire exclusivement à travers le site officiel des organisateurs: www.morat-fribourg.ch . Pour le brunch, les inscriptions peuvent se faire à animation@sarigai.ch Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir   ou au 079 349 98 80.

D’après un communiqué de presse de Sarigai 

 

13/09/2008

Décès de François Wasserfallen

PINK CROSS a appris avec une grande tristesse le décès de François Wasserfallen. Il était un membre de la première heure de notre association, et occasionnellement il lui a apporté un précieux concours. Mais c'est surtout en tant que conseiller personnel de la Conseillère fédérale Ruth Dreifuss qu'il s'est le plus engagé pour la cause homosexuelle. Nous nous rappellerons toujours, avec émotion et reconnaissance, qu'il était venu représenter Ruth Dreifuss à la Pride de Fribourg en 1999 et avait lu son message. C'était le premier message qu'un membre du Conseil fédéral adressait à une Pride. Cet engagement l'a amené en 2006  à apparaître dans un quotidien romand le lendemain d'une autre Pride pour aborder le thème du coming out des personnalités politiques, sujet sur lequel il a tenu des propos à la fois clairs et empreints de sagesse.

PINK CROSS présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.