17/12/2007

COMMUNIQUE DU GROUPE C+H / CHRETIEN-NE-S ET HOMOSEXUEL-LE-S

Le Groupe C+H a pris connaissance avec regret de la décision du Synode de l' Eglise réformée du canton de Neuchâtel (EREN), intervenue le 12 décembre 2008, de ne pas entrer en matière sur une liturgie pour les couples de même sexe partenariés.

Nous constatons que l'homosexualité fait davantage problème en Suisse romande qu'en Suisse alémanique (la bénédiction des couples de même sexe est en effet  acceptée dans la plupart des Eglises réformées cantonales alémaniques).

D'autres exemples nous incitent cependant à avoir  bon espoir que les choses évoluent favorablement. L'accès des femmes au ministère pastoral a aussi pris du temps avant de se banaliser.

Nous attendons donc le moment où il apparaîtra comme une évidence que l'amour entre deux êtres, quels que soient leurs sexes, qui s'engagent l'un envers l'autre dans la reconnaissance et la confiance, est une bénédiction. Ne pas le reconnaître, équivaut à remettre en cause la dignité des personnes, tout en donnant une définition restrictive de l'amour divin.

Le Groupe C+H est un groupe de l'association homosexuelle genevoise Dialogai. Il a  été fondé en 1988. Il est membre de la plate-forme Religion de PINK CROSS et LOS/Organisation suisse des lesbiennes. En font partie théologiens et des laïcs, hommes et femmes,  de diverses confessions.

Contact

Commentaires

Heureusement que les hétéro ne font pas autant de prosélytisme que les homos...
Faites ce que vous voulez de votre sexe c'est votre droit mais arrêter de nous pomper l'air avec vos revendiquations.
Pour finir, c'est la majorité hétéros qui va vous détester. Merci d'avance

Écrit par : Ivan Skyvol | 17/12/2007

Les commentaires sont fermés.